Etudiez dans les meilleures universités à l’étranger !

Selon un sondage Opinion Way de juillet 2015, 79% des étudiants seraient intéressés de partir étudier à l’étranger.

Que vous souhaitiez réaliser une carrière internationale et élargir vos opportunités professionnelles, améliorer vos compétences linguistiques, vous enrichir sur le plan personnel, élargir votre vision du monde ou encore rencontrer des personnes avec des vécus et expériences différentes des vôtres, étudier à l’étranger en Bachelor présente de nombreux avantages.

C’est la raison pour laquelle de plus en plus de lycéens français s’orientent vers des études à l’international dès le premier cycle (“Bachelor”) ou en 2ème ou 3ème cycle (« Master » ou Doctorat).

Dans une économie mondialisée dans laquelle la mobilité géographique et la maîtrise de l’anglais sont devenues indispensables, il existe aujourd’hui de nombreuses raisons pour envisager de poursuivre une formation à l’étranger.

  • La maîtrise de l’anglais

L’anglais est aujourd’hui la langue la plus largement utilisée dans le monde du travail et la maîtrise de l’anglais, aussi bien écrite qu’orale, est aujourd’hui devenu un pré-requis et ce quel que soit le métier que vous envisagiez de faire. Par conséquent, étudier pendant plusieurs années en immersion dans un environnement anglophone est sans doute le moyen le plus efficace de devenir entièrement bilingue en anglais.

  • Des méthodes d’enseignement uniques
Les universités anglophones disposent d’une méthode d’enseignement unique dans laquelle l’accent est mis sur la réflexion personnelle, l’échange et la discussion en classe. De plus, les professeurs sont généralement plus disponibles et accessibles dans les pays anglo-saxons qu’en France et accompagnement leurs étudiants de manière plus personnelle.
  • Des conditions d’études exceptionnelles
Les universités anglophones offrent un environnement de travail unique au monde. Les moyens importants dont disposent la majorité des universités anglo-saxonnes leur permettent de recruter des professeurs de renommée mondiale, d’offrir aux étudiants des groupes de travail de taille réduite, une vie associative et sportive d’une grande richesse grâce à de nombreuses installations sur le campus (résidences universitaires, restaurants, installations sportives…).
  • Une réelle ouverture sur le monde et des capacités d’adaptation

Les universités anglophones disposent d’une méthode d’enseignement unique dans laquelle l’accent est mis sur la réflexion personnelle, l’échange et la discussion en classe. De plus, les professeurs sont généralement plus disponibles et accessibles dans les pays anglo-saxons qu’en France et accompagnement leurs étudiants de manière plus personnelle.

  • Des conditions d’études exceptionnelles

Les universités anglophones offrent un environnement de travail unique au monde. Les moyens importants dont disposent la majorité des universités anglo-saxonnes leur permettent de recruter des professeurs de renommée mondiale, d’offrir aux étudiants des groupes de travail de taille réduite, une vie associative et sportive d’une grande richesse grâce à de nombreuses installations sur le campus (résidences universitaires, restaurants, installations sportives…).

  • Un réseau et des opportunités professionnelles à l’international
Evoluer dans un environnement multiculturel et bénéficier du réseau international des “alumni” (anciens de votre université) vous offrira des opportunités professionnelles aussi bien dans votre pays d’accueil, qu’en France ou à l’international. De plus, même si vous faîtes le choix de revenir en France ensuite, votre expérience internationale vous permettra réellement de vous distinguer des autres candidats qui auront suivi un parcours plus « classique ».
  • Des programmes d’études plus flexibles
Le système anglo-saxon permet de manière générale aux étudiants d’avoir plus de flexibilité et de choix dans leur cursus universitaire. Aux Etats-Unis, il est par exemple tout à fait possible pour un étudiant qui le souhaite de combiner l’étude des mathématiques et du cinéma.
  • Des débouchés professionnels plus larges
De plus, les études sont généralement beaucoup moins spécialisées qu’en France : il est donc tout à fait possible d’effectuer une licence de philosophie, d’histoire ou de sociologie pour s’orienter vers les domaines du droit, de la finance ou du conseil.
  • Des universités de renommée mondiale

Les universités des pays anglo-saxons (Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada…) comptent aujourd’hui les meilleures universités mondiales dans tous les classements internationaux.

  • La possibilité d’intégrer une Grande Ecole française au niveau du Master
Intégrer une grande école française n’est pas réservée aux étudiants de classes préparatoires. En effet, chaque grande école a aujourd’hui un quota de places réservées aux étudiants diplômés d’un premier cycle à l’étranger (même s’ils sont de nationalité française). Etudier en Bachelor à l’étranger n’implique donc pas forcément de renoncer à faire une grande école en France. Il est ainsi tout à fait possible d’être admis à HEC, l’ESSEC, l’ESCP Europe, Sciences-Po ou encore à l’école Polytechnique après avoir effectué son premier cycle à l’étranger.

Dans quel pays souhaitez-vous étudier ?